Quel drôle de sentiment!

Quelle impression étrange!

Comme si j'avais déserté un endroit, comme si je le laissais

ouvert à tous les vents.

Quelle étrange habitude!

Ce quotidien, ce petit bout de moi, cette partie de vie...

En fin de compte, c'est quand la pause est forcée

que l'on se rencontre combien on aime nos bulles virtuelles,

combien il est doux de les rendre accueillantes,

combien nos mots échangés sont des mots d'amitié.


Alors, ce matin, j'ai vraiment besoin de venir vous voir,

de vous servir un petit café.

J'ai décidé de reprendre le cours de mon blog

même si je n'arrive à ouvrir que peu des vôtres.


Mon café est bien mousseux...

Il se couvre de dentelle dans la fraîcheur d'un matin au ciel de nacre.

 

caf-dentelle-1.jpg

caf-dentelle-3.jpg

caf-dentelle-2.jpg

 

Je vous souhaite un merveilleux week end.

Amitiés.

 


Retour à l'accueil