Parfois, j'ai tendance à oublier la couleur, l'odeur, la rondeur du bonheur.

L'exigence prend le dessus.

Je veux plus, je veux tout, je veux autre chose.

Mais je cherche quoi comme ça?

Après quelle chimère je me mets à courir?

C'est comme un ouragan,

les éléments se déchaînent et mon coeur se noie

sous une pluie diluvienne de doutes.

Heureusement, l'orage passe vite et le soleil revient dans ma vie.

J'use et j'abuse de mon attrape rêves.

Heureusement il est immense et à la merveilleuse

capacité de s'étaler à l'infini.

Il ne faut pas que j'oublie mon attrape bonheur dans le placard

entre le pot de tristesse et celui de confiture d'amertume.

Je vais de nouveau en soulever le couvercle...


wabiisabi1.jpg

 

Passez une bonne nuit.

 

 


 

 

 

Retour à l'accueil