Pour être une vraie copinaute

dans le sens noble du terme il faut:

- Répondre aux commentaires.

- Poster souvent en tentant de se renouveler.

- Aller voir ce que les amis de la blogo partagent.

- Leur laisser notre ressenti.

- Ne pas oublier les anniversaires.

- Téléphoner ou laisser des mails.


mdam07.jpg

 

Voilà que depuis un certain temps je déroge à toutes ces règles.

Pourtant l'envie est là mais le temps s'égraine tel un champs de blé

en saison de moisson et je me perds, je me noie, je joue les papillons.

Alors aujourd'hui, ma page retrouve sa vocation première,

toute simple... évidente:

être avec vous.

Vous parler de moi ( je sais je ne fais que ça)...

Vous dire que je suis bien malgré les petits tracas.

Vous dire que je n'ai plus fait de ventes sur ma petite boutique

mais que je ne désespère pas

et que je vais me remettre très vite au travail pour proposer des nouveautés.

Vous dire que les projets sont là dont une séance photo dans un cadre de rêve,

toujours pour mes bijoux, que je vous ferai voir très vite.

Vous confier que ce printemps je me délecte de chaque rayon de soleil,

de chaque fleur qui s'épanouie

comme si j'avais besoin de tout voir,

tout sentir après ces jours trop incertains.

Vous raconter que mes filles grandissent

et que je ressens un nouveau sentiment.

Celui de vivre avec des adultes à qui j'ai voulu transmettre

et qui me rendent fière chaque jour.

Vous dire que c'est décidé, que je vais retrouver la plume,

les mots car ils me manquent trop

et dévoiler l'histoire qui me tient en eveil

chaque nuit depuis trop longtemps.

 

Et puis vous parler de vous...

Vous redire combien vous comptez,

combien j'ai de la chance d'avoir débuté ce blog.

Vous dire que j'ai zappé l'anniversaire de ma douce Anne-Sophie

qui a soufflé ses bougies le 16 avril

et que j'embrasse encore bien fort.

Vous dire que je pense à Sylvie qui rentre aujourd'hui à l'hôpital

pour une opération de la cheville et à qui je souhaite

que tout se passe bien.

Vous raconter aussi que ma boîte aux lettres est devenue un nid à trésors

et que vous me gâtez trop.

 

Voilà, mon charabia est un peu long

mais il est vrai et je crois que c'est l'essentiel.


Amitiés.

 

TimWalker

Photos de Tim Walker.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil