Voilà bien longtemps que j'avais envie

de me l'offrir.

Mais, votre Mouchette est raisonnable et elle préfère souvent

gâter ses princesses que de céder au caprice.

Alors, vous ne pouvez imaginer combien ce cadeau m'a transportée.

Vous allez me dire que c'est superflu, que je pouvais m'en passer...

C'est vrai, je vous l'accorde.

Mais, j'ai le sentiment qu'il a été créé pour moi tant j'aime son parfum.


lea-357.jpg

 

Je vous le dévoile petit à petit... Le déshabille...


lea-358.jpg

 

Les mots du parfumeur ( je n'en trouve pas le féminin)...


En Italie, Annick Goutal travaille, compose un merveilleux jardin aux fruits mûrs gorgés de soleil et ajoute une note fondamentale qui dessine paysages et jardins de Toscane : le cyprès. Elle en évoquait joliment l'odeur en parlant de rameaux que l'on froisse dans la main. Ce parfum contient tout l'amour d'Annick Goutal pour le Sud et trouve inspiration et brillant écho littéraire dans le roman "Les Mémoires d'Hadrien" de Marguerite Yourcenar. Une fragrance universelle pour les amoureux de l'intemporel qui évoque la fraîcheur des agrumes à l'ombre d'un citronnier...

Une senteur qui aime la peau, celle d'une femme comme celle d'un homme.

  • Date de création : 1981
  • Famille olfactive : Hespéridé (citron de Sicile, cédrat, pamplemousse, mandarine verte, cyprès, notes aldéhydées, ylang-ylang)

 

  • lea-352.jpg

  • Merci mes z'amours.

Ce post n'est pas une publicité.

C'est dommage car j'aurais adoré recevoir

des flacons des élixirs d'Annick Goutal.

C'est juste un vrai coup de coeur, un coup de foudre.

 

 

 

 

Retour à l'accueil