En ce moment,  j'ai un peu de mal à suivre la cadence.

Pourtant, vous savez combien j'aime l'air

que nous fredonnons ensemble

depuis un petit bout de temps maintenant.

Alors, comme je ne veux pas faire les choses à moitié

je tente de me discipliner en répondant d'abord

à vos messages d'amitié puis en validant l'envie que certains ont

à rejoindre ma communauté ( plus de 200),

à lire vos articles puis enfin à vous déposer

à mon tour mes impressions,

mon ressenti sur ce que vous partagez

avec toujours tant de générosité.

Tout cela pour vous dire que si parfois je suis plusieurs jours

sans venir vous voir, ce n'est jamais

par manque d'envie mais par manque de temps.

Mais, le plaisir est toujours là, intact et je me nourris au quotidien

de tous vos post si riches, j'en suis même devenue boulimique.


Amitiés.

 

Friends, Berlin, 1930

 

Retour à l'accueil