LE DORMEUR DU VAL

C’est un trou de verdure où chante une rivière
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Arthur Rimbaud.

 

Même si ce texte fut écrit en 1870, il est encore et toujours d'actualité.

C'est si moche, si triste...

L'histoire n'a pas su nous donner de leçons.

Vous allez vous dire pas très gaie notre Mouchette aujourd'hui.

Ne vous inquiétez pas, tout va bien.

Mais comment ne pas y penser en cette journée.

Comment faire abstraction de ceux qui ont souffert et de ceux qui souffrent

aujourd'hui.

C'est vrai. La guerre est une vaste bêtise. La paroxysme de la folie humaine

et moi, je n'ai pas envie de l'oublier.

Si vous voulez retrouver une part d'humanité dans ton ça, je vous conseille

de lire ou de relire...

La chambre des officiers de Marc Dugain .

Ou d'en voir la superbe adaptation de François Dupeyron.


la-chambre-des-officiers-edition-belge-22906074.jpeg


Ou encore de vous perdre dans les images de " Joyeux Noël" de Christian Caron.


affiche-joyeux-noel.jpg

 

Je n'avais pas vu le programme télé

mais par chance, ce soir, il est diffusé sur France 3

à 20h35.

Alors n'hésitez pas!

 

 

 

Retour à l'accueil