Nous voilà jeudi et je viens vous parler de mon samedi.

Votre Mouchette est en décalage pourtant je vous rassure nous sommes

toujours sur le même fuseau horaire.

Mais c'est maintenant que j'ai envie de vous raconter.

Vous raconter que je viens d'avaler mon café de travers...

Non, ce n'est pas le sujet ( bien que ce soit fort désagréable).

Non, juste vous dire que notre copinaute Sylvie,

nos trois jolis bouts de ficelle,

est passée m'embrasser avec ses enfants en rentrant de vacances

et que nous avons partagé un court mais délicieux moment.

Pleine de ressources, de vie et de talent, notre Sylvie m'a fait un bien joli cadeau...

Quelques airs d'accordéon avec Tiersen pour fil conducteur

et j'en ai eu les larmes aux yeux.

Alors avant que la miss ne fasse une petite escapade,

je voulais encore lui dire merci.


 lea-256-1.jpg

 

Malheureusement, je n'ai pas d'enregistrement de Sylvie

alors je vous laisse la valse d'Amélie.

 

Retour à l'accueil